jeudi 28 février 2013

Un été de folie : Destiny, tome 1

J'ai acheté ce livre lundi soir. Je l'ai commencé le soir même pour le finir ce matin. Paru chez J'ai Lu dans la catégorie Promesses en début de mois, je n'ai pas pu attendre avant de l'avoir entre les mains.
Résumé officiel:
Enfant adorable, reine du lycée, épouse idéale… Jenny Tolliver a toujours fait le bonheur des autres. Méritait-elle alors que son mariage tombe à l’eau, trahie par son menteur de mari ? Il est grand temps pour elle de rejoindre Destiny, sa ville d’enfance. Histoire de découvrir ce que lui réserve la vie…
Mon avis:
Mon avis est mitigé sur ce livre. Autant j'ai beaucoup apprécié cette romance contemporaine, autant j'ai eu beaucoup de mal à me plonger dedans même si je l'ai lu en peu de temps.
Toni Black nous emmène à Destiny, petite ville accueuillante où tout le monde se connait. Jenny Tolliver, fraichement divorcé de Terrence, son ex mari volage, revient vivre le temps d'un été dans le chalet où elle a grandi.
Né du mauvais côté de la rive, Mike Brody sous ses allures de bad-boy cache un douloureux secret.
La "parfaite et sage" Jenny va un jour déroger aux règles et va à bord de son canoé traverser la rive et s'aventurer sur les terres des Brody, afin de laisser libre court à sa passion.
Elle va tomber sur Mike Brody, celui qui secretement faisait battre son coeur d'adolescente. Aujourd'hui, face à elle , se trouve un homme qui inspire le danger mais aussi la passion...
Entre eux, l'alchimie est trés forte et l'auteur ne se prive pas pour nous la faire partager.
Dès les premières pages, nous retrouvons des scènes d'amour. Je ne suis pas du genre prude ni à rougir au moindre petit mot osé mais j'ai trouvé que les mots employés étaient parfois poussés pour une romance comme celle-i surtout pour une collection promesse.
Ce qui n'était qu'une histoire de sexe va dériver doucement vers une histoire d'amour... La trame en soit reste la même que dans les romances classiques. Le petit plus est le secret que doit préserver Mike. Nous découvrons que sous la carapace de dur à cuire se cache un homme sensible, au passé peu glorieux.
Jenny, demoiselle sage, parfaite, fille de flic, orpheline de mère, que tout le monde adore a eu le don de m'exasperer plus d'une fois. J'ai eu l'impression d'avoir affaire à une adolescente en émoi plutôt qu'à une femme d'une trentaine d'années.
En second plan, nous faisons connaissance avec Sue-Ann, la meilleure amie de Jenny, Walter Tolliver, son père et quelques autres comme Tessa et Amy, deux amis d'enfance de Jenny. Je pense que les tomes suivants pourraient porter sur elles.
Ce livre me laisse troublée. Je ne peux pas dire que je ne l'ai pas apprécié, ça serait mentir. Mais quelques petites choses m'ont fait tiquer. Je pense lire les suivants afin de me faire une idée plus précise.
Note de 3.5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit autographe?